L’idée

Nous voulons créer une auberge participative pour voyageurs payants et non payants. Elle s’appelle Casa Meteca et elle veut être un lieu de cohabitation solidaire en dehors des processus de gentrification touristique.

Plus précisément, on parle d’un lieu où on peut trouver :

 

 

 

chambres pour
voyageurs payants (30 places – courte durée)

chambres pour
voyageurs non payants (15 places – courte durée)

logement pour
l’équipe de gestion de l’auberge (10 places – longue durée)

cuisine; salles d’activité recréatives et culturelles organisés pour (et avec) les habitants du quartier

 

 

Notre objectifaccueillir des voyageurs et voyageuses non payant.e.s (migrant.e.s qui viennent d’arriver à Marseille et/ou transitant par Marseille ) dans un lieu autofinancé et indépendant du système d’accueil institutionnel ;

accueillir des voyageurs et voyageuses payant.e.s (touristes; étudiant.e.s; travailleurs et travailleuses; etc.) dans un lieu participatif et solidaire avec les habitants du quartier, sans contribuire à la gentrification touristique de la ville.

 

Historique du projet

Printemps 2017 :

Emergence de l’idée et du collectif Casa Meteca, constitué de personnes engagées dans l’accueil de migrants à Marseille.

 

Été 2017 :

Obtention d’un soutien financier de 10.000 € de la fondation néerlandaise European Cultural Foundation.

Le collectif Casa Meteca intègre l’association marseillaise Transbordeur.

 

Eté 2017 – Eté 2018 :

Conduite d’une étude de faisabilité et mise en place des ateliers « Casa Meteca Nomade » avec des lieux amis (permanences hebdomadaires du collectif, cantines mensuelles à prix libre, cours de chant, cours d’arabe).

 

Automne 2017 :

Participation au programme Starter d’Intermade, incubateur d’entreprises sociales à Marseille.

 

Printemps 2018 :

Casa Meteca, en collaboration avec Architectes Sans Frontières, est lauréat du concours d’architecture Aix Urbain 2040 sur la thématique’ « Habitat du futur ».